Elections législatives

Le tsunami

12 juin 2017

Historique ce premier tour des législatives, que ce soit à l'étranger ou sur le territoire national ! Historique, par l'effondrement des deux partis de gouvernement, PS et LR, par l'échec du FN et de la France Insoumise à transformer l'essai du 1er tour de la présidentielle pour peser dans la prochaine assemblée nationale. Historique par la faible participation au scrutin, à l'étranger mais surtout en France, bon nombre des électeurs des partis vaincus à la présidentielle ayant décidé de "laisser la main" au président pour lui donner la possibilité de mener à bien ses réformes. Les sondages publiés au lendemain du vote révèlent clairement ce choix assumé. Par rapport au premier tour de la présidentielle, le FN et la FI ont perdu un peu plus de 4 millions de voix chacun et 2,4 millions pour les LR. C'est la défection des électeurs de ces partis qui a boosté la victoire écrasante de La REM. Ce qui montre bien le peu de crédibilité de leurs programmes et le désenchantement de leurs troupes. Ce qui n'enlève rien à la victoire de La REM et à sa légitimité pour gouverner. Tout cela, vient une nouvelle fois confirmer la décomposition de notre vie politique et l'immensité du travail qui attend la nouvelle majorité.


Historique donc, ce "tsunami électoral" conséquence de l'éruption, dans le jeu politique, d'un homme, Emmanuel Macron et de son mouvement En Marche, devenu La République En Marche, provoquant une violente tectonique des plaques avec explosion du PS, fracture de la droite et surgissement du FN et de la FI.