Elections présidentielles

les parrainages

29 mars 2017

- les parrainages : voici quelques commentaires sur les parrainages accordés par les conseillers AFE aux candidats de la présidentielle. Sur 90 conseillers 67 ont parrainé un candidat avec la répartition suivante:


-32 pour F. Fillon, 19 pour B. Hamon, 4 pour E. Macron, 2 pour J.L. Mélanchon et quelques soutiens divers. Globalement, on retrouve le rapport des forces issues du scrutin de juin 2014 (droite et associés 48% - gauche 28% des suffrages exprimés) en observant que le quart des conseillers ont choisi de s'ab stenir. Ces chiffres montrent bien l'emprise de LR et du PS par le relais de l'UFE et de FDM adfe qui avaient la main mise sur l'élection des conseillers AFE. Restera maintenant à vérifier après le premier tour, si les élus de cette assemblée sont bien représentatifs du corps électoral des français de l'étranger et de l'ensemble des conseillers consulaires. Intéressant à vérifier.


La deuxième observation c'est de noter la réserve de certains élus qui n'ont parrainé personne. Prudence par peur de représailles ? Le prochain scrutin pour l'élection des conseillers consulaires n'est que dans trois ans. Et d'ici là, il est à parier que le paysage politique à l'étranger se sera bien modifié. Enfin il faut saluer l'indépendance d'esprit et la force de conviction du président de l'AFE, issu du camp socialiste, qui a parrainé E. Macron. Nous risquons d'avoir un cinquième tour d'élections en septembre 2017 passionnant avec les sénatoriales. D'autant plus que deux parlementaires de gauche, le sénateur R. Yung et le député A. Leroy ont choisi Macron. Décidément, nous n'avons pas fini d'être surpris.