La mise engarde du ministre

2 octobre 2016

L'effet boomerang :


"Je vous déconseille, mais vous êtes libre, d’aller sur ce terrain-là. Parce que si vous voulez que soient mis en regard les coûts, la situation globale du réseau, la contribution fiscale des Français de l’étranger et des Français vivant en France, vraiment, ici, je vous parle soucieux que les Français de l’étranger continuent de bénéficier de l’image dont ils doivent bénéficier, mais si vous allez sur cela, il peut y avoir beaucoup de surprises et beaucoup de réactions très négatives, y compris au sein même de notre pays, et bien au-delà du débat gauche/droite. Donc, allez-y si vous voulez, mais sachez bien, je pense être clair, ce qui peut en résulter derrière et quel sera l’effet boomerang."